AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Debuter sur photoshop partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Debuter sur photoshop partie 2   Dim 25 Nov - 16:39

L'outil Pot de peinture / Dégradé

C’est l’un des outils les plus utilisé, il se décline en deux outils bien distincts : le dégradé et le pot de peinture.
Pour utiliser le pot de peinture, prenez une couleur en premier plan (voir étape précédente) et cliquez simplement sur votre image pour l’appliquer.
L’utilisation du dégradé est un peu plus subtile, vous devez sélectionner une couleur en premier plan et une en deuxième plan.
Une barre d’outils permettant de paramétrer l’outil vous permet de sélectionner la couleur du dégradé souhaitée, vous retrouverez dedans la couleur que vous avez choisie précédemment (premier et deuxième plan) mais aussi, pleins d’autres dégradés prédéfinis.
Vous trouverez par exemple un dégradé reprenant votre première couleur et allant vers un fond transparent (symbolisé par des carrés gris sur fond blanc).

Vous pouvez encore aller plus loin en cliquant dans la zone de dégradé, cela appelle alors la fenêtre : Editeur de dégradé.

Je ne vous expliquerais pas tout de suite son fonctionnement car il n’est pas vraiment nécessaire pour débuter selon moi (le but étant de faire un rapide aperçu des principaux outils sans trop aller dans les détails pour le moment).
Comment utiliser l'outil dégradé ?

C’est en réalité assez simple il suffit de cliquer, puis en maintenant le bouton gauche vous déplacez la souris, puis enfin, vous relâchez.


Si vous souhaitez faire un dégradé avec un angle de 45 degrés ou encore de haut en bas ou droite gauche de façon précise, c'est tout à fait possible en maintenant la touche MAJ (majuscule) en utilisant l’outil.
L’outil sélection

L’outil sélection permet comme sont nom l’indique de faire un sélection (je vous apprends rien). Il existe sur Photoshop beaucoup de moyen de faire une sélection, celui-ci permet de faire une sélection de type rectangle ou ellipse (clique droit sur l’outil pour changer).
Quand vous prenez par exemple l’outil rectangle de sélection, vous avez au-dessus une barre d’outil qui vous permet de configurer l’outil.


Dans un premier temps, vous avez 4 outils qui permettent de gérer toute sélection, ceux-ci sont :

  • Nouvelle sélection
  • Ajouter à la sélection
  • Soustraire de la sélection
  • Intersection avec sélection




En général, on utilise beaucoup le premier (nouvelle sélection), et parfois ajouter à une sélection,… Bref, ils sont dans l’ordre d’utilisation les plus courants.
Pour bien comprendre, je vous conseille de vous exercer tout simplement, en faisant un nouveau document sur fond blanc et en testant respectivement les 4 types possible.
Vous avez également toujours dans la barre de personnalisation de l’outil, Contour progr. Qui signifie plus exactement Contour Progressif, il permet d’avoir un effet de transition de x pixels entre le fond et la couleur ou x est le nombre de pixels que vous avez spécifié. Voici une petite illustration pour vous aider à comprendre :

Quand vous voulez supprimer la partie séléctionner appuyez sur la touche SUPPR (ou DEL) de votre clavier, pour mettre fin à la sélection ou désélectionner: appuyez sur la touche D.
L’outil déplacement

L’outil déplacement permet de déplacer des sélections, pour bien comprendre créez une sélection et remplissez la d’une couleur puis prenez cet outil et déplacez la.
Vous noterez que l’emplacement laissé vide suite au déplacement prend la couleur de votre couleur d’arrière plan, vous comprendrez probablement pourquoi dans la prochaine partie calque.
L’outil Crayon/pinceau

Cet outil est très fréquemment utilisé, l’outil utilisera votre couleur de premier plan. Cet outil est paramètrable, vous pouvez choisir : sa forme, son opacité ou encore le flux.
La forme est définie par la taille et ce qu’on pourrait appelé l’embout de votre crayon/pinceau, les embouts sont appelés les brushs sur Photoshop. Vous pouvez en trouvé d’autre sur Internet par exemple et en ajouter si vous le voulez.

L’opacité quant à elle, est une notion que vous retrouverez très souvent dans Photoshop, celle-ci permet de définir le taux de transparence de votre couleur, 100% signifie que vous aurez 100% de cette couleur, si vous passez à 50% et que vous tracer par exemple une ligne sur une image blanche votre couleur sera tout simplement 50% plus claire.
Le flux est caractérisé par la quantité de couleur mit sur votre image en un passage, si vous restez plus longtemps sur une zone celle-ci prendra de plus en plus la couleur de votre premier plan. Au plus le pourcentage du flux est faible au plus votre couleur mettra du temps à apparaître (j’espère que je suis clair…)
L’outil Gomme

L’outil gomme, vous l’aurez deviné, permet d’effacer, il existe de nombreux autres moyens d’effacer que la gomme, si par exemple vous décidé de détourer une Photoshop (supprimé le fond de la photo) ce n’est sûrement pas le meilleur moyen. La gomme sert surtout à faire de petites retouches.
La gomme peut être utilisée comme crayon ou comme pinceau (forme), elle possède donc les mêmes propriétés que ses outils (voir juste au dessus) qui se traduisent par la forme, l’opacité et le flux. Vous pouvez l'utiliser plus simplement comme un carré.

Vous voilà avec quelques petites bases sur les outils pour aller plus loin et voir les outils comme le texte par exemple, vous avez besoin de connaître la notion de calque, que nous verrons dans la partie suivante.
Les calques

La notion de calque est une notion fondamentale dans Photoshop, c’est l’une des pièces maîtresse et vous vous en rendrez compte assez rapidement.
En effet, vous les utiliserez très fréquemment, voir même à chaque utilisation de Photoshop.
Définition

Voici la définition que j’ai été rechercher sur Wikipedia, qui est à la fois claire et concise :

Un calque est une image transparente sur laquelle les éléments d'une image ou d'un texte mis en page sont positionnés. Chaque élément peut être placé sur un calque différent, le résultat final étant obtenu par la superposition de tous les calques. On peut de cette manière décomposer le travail, ce qui le rend plus simple.


On peut sûrement faire bien plus que décomposer un travail avec les calques, c’est ce qu’on va voir.
La palette des calques

La palette des calques est située en bas à droite de votre interface Photoshop.

Sur cette palette vous pouvez spécifier quelques paramètres sur le calque en cours de sélection.
Pour créer un nouveau calque vous pouvez passer par le menu Calque > Nouveau > Calque.
Une fenêtre apparaît alors. Elle vous permet de donner un nom et une couleur à votre calque, ses deux choses n’ont aucune influence dans votre image, ce sont juste des aides pour s’organiser dans votre palette.

Vous pouvez a tout moment modifier ses deux paramètres, pour cela, faîtes un clic droit sur le calque et sélectionnez : Propriétés du calque.
L’opacité

L'opacité est le pourcentage de visibilité de votre calque (c'est une notion que vous retrouverez en permancence avec Photoshop).


Le mode

Le mode permet de faire comprendre à Photoshop la façon dont vous souhaitez faire apparaître le calque au dessus du suivant, vous comprendrez plus simplement ce paramètre par la suite, car il est souvent utilisé dans les tutoriaux

Comment déplacer un calque ?

Pour déplacer un calque c’est en réalité assez intuitif, vous devez faire un cliquer/déposer, comme si vous bougiez une icône sur votre bureau par exemple. Vous pouvez donc soit déplacer le calque en haut soit le calque en bas d’un autre.

Supprimer un calque

Pour supprimer un calque, vous pouvez simplement appuyer sur la touche Suppr/Del de votre clavier, vous pouvez aussi cliquer sur la corbeille en bas à droite de la palette des calques

Calque Bitmap & Vectoriel

Il existe 2 types de calques bien distincts, les calques vectoriels et les calques bitmaps. Il est nécessaire de comprendre la différence fondamentale entre ses deux calques. Vous retrouverez d’ailleurs cette notion de vectoriel ou bitmap dans de nombreux autres logiciels ou même au sein de Photoshop
Un calque Bitmap

Il est aussi être appelé calque pixélisé, il contient, comme son nom l’indique des pixels. Le fonctionnement est assez simple, le calque est en réalité constitué d’un amas de pixels organisé dans une grille qui forme une image.
Chaque pixel a sa propre couleur (voir les couleurs - RVB partie 1 : Premiers pas > mode).
Une image en bitmap est donc une image que vous rencontrez partout, par exemple : une photo ou encore votre fond d’écran,…
Pour comprendre plus simplement, il suffit d’opérer un zoom sur une image et au bout d’un moment de voir la grille de pixels apparaître.


Il est très important de noter qu’une fois que vous voyez les pixels il est impossible d’aller plus loin, contrairement à ce qu’on peut voir dans certains films qui pourrait, à tord, nous le faire penser.
Un calque Vectoriel

Si vous débutez, vous n’avez peut être pas l’intuition pour comprendre son fonctionnement contrairement au calque bitmap.
Cette fois, plus de pixels mais des points au sens mathématique du mot, ses points sont donc définis sur un plan (largeur, hauteur).
Avec cette vue, nous pouvons établir des vecteurs, des formes, des lignes,… Celles-ci sont en réalité, tout simplement, des fonctions mathématiques.
Sur un calque vectoriel nous pouvons donc zoomer à l’infini (selon les possibilités techniques, bien entendu…) sans la moindre perte de qualité, c’est le principal atout du vectoriel.
Son deuxième atout est la taille, de façon évidente définir un cercle, ou des lignes, via des fonctions mathématiques est beaucoup plus succinct que de définir chaque pixel à la manière du bitmap.
Bien sûr, avec des tracés, des cercles, des courbes, il est difficile de représenter une photo ou un dessin détaillé. On représentera donc principalement du texte, des tracés, des formes,… avec un calque vectoriel.
Passer d’un calque vectoriel à un calque bitmap

Parfois, pour effectuer certaines opérations, il se peut que un calque vectoriel ne soit pas approprié, vous pouvez donc tout simplement le transformer en calque bitmap, il suffit pour effectuer cela, d’ouvrir le menu Calque > Pixellisation > Calque dans Photoshop CS ou dans des versions plus anciennes vous effectuerez cette action via le menu Calque > Pixéliser le calque


Photoshop gère bien sûr un peu le vectoriel, néanmoins le logiciel Illustrator d’Adobe est plus adapté à cet usage.
Pour conclure sur le vectoriel, d’après mon expérience personnelle, je dirais que le vectoriel est assez compliqué à manipuler et demande souvent beaucoup de travail pour effectuer des petites illustrations.

Une dernière petite chose intéressante à connaître, d’un point de vue plus général, c’est que le vectoriel est à la base de l’animation Flash, que vous rencontrez un peu partout sur Internet, vous en trouvez aussi dans les Cliparts de Word.
Opérations sur les calques

Fusionner

Pour fusionner deux calques appuyez sur Ctrl E et le calque sur lequel vous êtes positionné se fusionnera avec le calque du dessous, vous pouvez accéder aussi à cette fonction en effectuant un clic droit sur un calque.

Les calques doivent être de même type pour effectuer une fusion.
Calque par copier/couper

Il peut être intéressant parfois de vouloir extraire le contenu d’un calque et, de le placer sur un nouveau. Cette opération peu s’effectuer en créant une sélection sur le calque à partir duquel vous souhaitez copier, ensuite, faîtes simplement un clic droit sur la sélection et cliquer sur calque par copier ou coller.
Il existe encore une multitudes de chose à savoir du les calques (sans vouloir vous décourager), mais vous avez déjà les principales idées à savoir sur les bases pour pouvoir continuer la suite de ce cours.
Accueil > Débuter avec Photoshop > Les raccourcis
Les raccourcis


Cette page résume les principaux raccourcis que vous retrouvez dans Photoshop. Ils deviendront, je l'espère, un gain de temps considérable pour vous.
Les raccourcis pour les fichiers

Ctrl-S Sauver
Ctrl-N Nouveau document
Ctrl-W Fermer fichier
Ctrl-Q Quitter
Ctrl-O Ouvrir un fichier
Ctrl-Shift-Alt-S Sauver pour web
Ctrl-Alt-S Sauver une copie
Ctrl-Alt-O Ouvrir en tant que
Ctrl-P Imprimer
Ctrl-Shift-P Format d'impression
Les calques

Ctrl-J nouveau calque par copie
Ctrl-E aplatir calques liés
Ctrl-Shift-E aplatir calques visibles
Ctrl-Alt-E copier dans un calque
Ctrl-Shift-N Nouveau calque
Ctrl-Shift-Alt Passer d'une image à une autre
Ctrl-I négatif de couche
Les filtres

Ctrl-F Répéter fitre précédent
Ctrl-Alt-F Répéter menu du filtre précédent
Ctrl-Shift-F Atténuer
Ctrl-Espace-click Zoomer dans prévisualisation
Alt-Espace-click Dé zoomer dans prévisualisation
Alt-click sur annuler Rétablir options par défaut
Alt-Escape Rétablir options par défaut
Tab Passer à valeur suivante
Shift-Tab Revenir à valeur précédente

D'autres tuto sur http://www.i-liquid.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psychart.keuf.net
 
Debuter sur photoshop partie 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle partie de votre cerveau utilisez-vous ?
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» [Résolu] Photoshop CS2 : tampon
» [Résolu] Photoshop problème format images
» Logo Photoshop Académie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tutoriels photoshop :: Bases Photoshop-
Sauter vers: